Quels sont les avantages du crédit-bail immobilier ?

crédit-bail immobilier

Vous souhaitez investir dans l’immobilier sans dépenser votre économie ? Solliciter l’aide d’une plateforme financière est la solution pour y parvenir dans les meilleures conditions possibles. L’offre bancaire s’appelle le crédit-bail immobilier. Plus précisément, il s’agit d’une offre sous contrat, dans lequel l’établissement bailleur, notamment une banque, achète le bien immobilier qui vous intéresse. Ensuite, la banque vous loue le projet immobilier sur une durée donnée. Même si vous n’êtes pas le propriétaire proprement dit, plus exactement sur le plan juridique, cette technique de financement vous apporte de nombreux avantages.

À qui le crédit de bail est-il destiné ?

Plusieurs acteurs économiques qui ont besoin de financer leurs projets immobiliers peuvent profiter du crédit de bail. De ce fait, que vous soyez une entreprise, un professionnel, un agriculteur ou encore une collectivité publique, cette alternative est faite pour vous. Le crédit-bail vous permet alors de financer un hôtel, une maison de retraite, des cabinets médicaux, un entrepôt, un centre de loisirs, etc. Par contre, le crédit-bail ne peut pas être validé pour le financement d’un immobilier à titre résidentiel. Ce dispositif de financement facilite l’acquisition d’un bien pour des projets d’exploitation et des projets intéressant les investisseurs. Pour plus d’infos, visitez le site quasiaqui.fr.

Les paramètres du crédit-bail pour l’immobilier

Pour obtenir le crédit-bail, vous devez avoir le statut d’un crédit-preneur ou d’une entreprise locataire. Ensuite, vous passez un contrat avec la banque de crédit-bail ou le crédit-bailleur qui achète le bien immobilier qui vous intéresse. Le contrat consiste à vous louer le bien dans une période bien déterminée. Le crédit-bail s’articule alors autour de 2 contrats à savoir le contrat de vente et le contrat de location. Il existe différents cas possibles concernant le crédit-bail. Premièrement, l’immeuble existe déjà et la banque l’achète. Ensuite, vous louez l’immeuble avec un paramètre de vente dérivé du contrat. Deuxièmement, l’immeuble n’existe pas, alors, l’établissement bancaire achète un terrain et réalise tous les travaux nécessaires en laissant le plan d’ouvrage à votre faveur. Troisièmement, vous disposez d’un terrain que la banque acquiert pour construire l’immeuble. En analysant ces trois différents montages du crédit-bail, à vous de choisir ensuite celle qui convient à votre projet immobilier.

Les avantages du crédit-bail immobilier

En optant pour le crédit-bail proposé par la banque, vous pourrez facilement financer l’ensemble du bien immobilier dans des conditions sans apport. Le contrat vous permet de choisir des matériels coûteux sans le moindre impact sur votre prêt bancaire, puisque le bien que vous louez n’entre pas dans la condition. Vous pourrez aussi ajouter les montants des loyers du crédit-bail avec votre impôt sur les bénéfices. En effet, les loyers sont considérés comme une forme des charges d’exploitation. Vous disposez également d’une grande marge de négociation avec la banque concernant la durée, le montant des loyers et la périodicité. Le contrat vous donne l’opportunité de devenir propriétaire du bien immobilier loué à la date finale de la location, en rachetant de manière indirecte l’équipement à sa valeur d’origine. Cette dernière est généralement comprise entre 2 et 5 % du prix d’origine hors taxes du bien. Elle varie d’un contrat de crédit-bail avec un établissement bancaire à une autre. Bref, le crédit-bail vous apporte de nombreux avantages notamment sur l’acquisition d’un bien à usage professionnel en passant d’abord par le mode de location. La banque vous offre une condition de location flexible en fonction de votre capacité à louer le bien immobilier.